30

Voyager en auto-stop ! Emmanuelle nous raconte son aventure !

voyage

Emmanuelle est une jeune fille courageuse et passionnée de voyages  ! Elle a accepté de nous raconter son incroyable aventure d’auto-stoppeuse.

 

 

 

– Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots et nous dire quel mode de voyage as-tu choisi ?

Salut salut ! Je m’appelle Emmanuelle, je suis française et j’ai commencé à voyager en 2014. En partant, j’ai décidé d’adopter le mode de voyage alternatif. Moins cher et plus solidaire, cette façon de voyager m’a permit de faire beaucoup de rencontres et de nouvelles expériences au cours des deux dernières années.

 voyager en auto-stop

– Comment t’est venue l’idée de voyager en auto-stop ?

Pendant notre séjour dans l’est du Canada, on a passé quelques jours aux Iles de la Madeleine, au Québec. Comme c’était cher d’amener la voiture là-bas, c’est là qu’on a décidé de tenter l’auto-stop ! Mon copain n’en avait jamais fait non plus alors c’était assez drôle au début, mais ça a été une première expérience intéressante.

 

– Avais-tu des appréhensions avant de voyager en auto-stop ?

Je suis timide et parfois assez insécure.

Je ne m’étais jamais imaginé voyager en stop avant.

Parce que ça fait peur, parce que je vais pas savoir quoi dire, parce que je connais pas les gens qui vont m’embarquer, etc. … donc ça avait toujours été exclus. Comme quoi les choses changent.

 

– Quel pays as-tu parcouru en auto-stop ?

J’ai fait une partie du Canada en stop : les Iles de la Madeleine, puis la traversée depuis Ottawa jusqu’à Vancouver ! Et j’ai fais du stop seule pour la première fois sur l’île de Vancouver ! Mais la Nouvelle-Zélande a été le pays où on a le plus voyagé en stop. A l’exception de quelques rares locations de voitures et de trajets en bus, ça a été notre mode de transport principal !

 nouvelle-zelande

– As-tu rencontré des difficultés lors de tes voyages ? Te sentais-tu toujours en sécurité ?

Je n’ai jamais eu de gros problèmes en faisant du stop !

 À part quelques personnes bizarres et aux réflexions douteuses, la plupart des gens qui m’ont embarquée étaient plutôt sympathiques et bienveillants. En fait, je dirais que la plus grosse difficulté réside dans certaines régions où il y a peu de monde notamment durant l’hiver… et là, le temps peut être très long !

On a déjà attendu 6 heures au bord d’une route sans jamais se faire embarquer et finir à faire du camping sauvage à quelques mètres de la route… ça fait partie de l’aventure, ahah !

– Quel pays est le plus facile à parcourir lors ce que l’on fait de l’auto-stop ?

Je n’ai pas eu la chance de faire du stop dans les quelques pays que j’ai déjà visités, mais je dirais sans hésitation la Nouvelle-Zélande ! Le pays est reconnu pour sa facilité à voyager en auto-stop. Et c’est vrai que je n’en avais jamais vu autant ! Certaines régions sont plus difficiles que d’autre dépendant la saison, mais en général on attend pas si longtemps avant qu’une voiture s’arrête (moins d’une heure voire quelques minutes parfois!)

 

 

– Si tu devais recommencer ton expérience, que ferais tu différemment ?

Mh, c’est une question un peu difficile parce que les difficultés que j’ai rencontrées m’ont permis d’apprendre à mieux faire du stop… mais disons que si c’était à refaire, j’étudierais un peu mieux mon itinéraire : faire parfois un meilleur repérage des spots pour éviter de se retrouver à une place pas rapport où aucune voiture ne s’arrêtera jamais. Car oui, c’est déjà arrivé !

 

– As-tu rencontré beaucoup de voyageurs qui pratiquaient l’auto-stop également ?

Quelques-uns, oui ! Mais beaucoup de voyageurs qu’on a rencontré voyageait surtout en voiture ou en van, chose très commune en Nouvelle-Zélande par exemple.

 canada

– Quels sont tes projets pour le futur ?

Ça va faire un an que je suis de retour au Québec. On s’y est établi le temps que mon copain finisse ses études. On a beaucoup de projets de voyage encore ! Peut-être bien un tour du monde en fait, le prochain voyage serait l’Europe, et ce pour une durée indéterminée.

Il y a beaucoup trop de belles places à explorer pour ne rester qu’à une seule place !

 

– Ta famille avait elle des appréhensions sur ta façon de voyager ?

À vrai dire, je ne sais pas trop. Je crois qu’ils appréhendaient un peu mon départ toute seule au début. Puis ils ont vu que je n’étais pas seule et que tout allait bien. Je donnais souvent des nouvelles aussi, j’imagine que ça aide, ahah ! En tout cas, maintenant, ils sont rendus plus habitués !

 

 

– Quel conseil donnerais-tu au futur auto-stoppeur ?

On dira ce qu’on veut, le « visuel » est d’autant plus important en auto-stop puisque votre temps d’attente va dépendre de votre attitude. Donc mon conseil est le suivant : soyez propre (ou ce qui s’en rapproche le plus) et ayez l’air sympathique aussi bien de loin que de près. Un sourire, une pancarte rigolote, un signe de la main aux gens, ce sont des petits signes qui donnent confiance et qui incitent les gens à s’arrêter. Bien sûr, rester vigilant est primordial et ne montez pas dans une voiture si vous n’êtes pas sûr.

 voyager en auto-stop

Retrouvez Emmanuelle sur son blog voyage Pouce ton sac et également sur facebook et twitter !

 

Beautiful day xoxo 

Anaïs 

You Might Also Like

30 Comments

  • Reply
    Mélanie Ph
    19 mai 2017 at 11:26

    Belle expérience, c’est top moi je n’ai pas encore osé l’autostop lol mais il faudrait que j’essaie un jour pendant mes vacances 🙂

  • Reply
    Jack
    19 mai 2017 at 11:35

    Great article:) it must be a fantastic experience to hitch hike through Canada:)

  • Reply
    Audrey
    19 mai 2017 at 11:39

    Elle a eu du courage de voyager en auto-stop parce que personnellement je ne l’aurais pas fais.

  • Reply
    gangdemireille
    19 mai 2017 at 11:47

    Cool ton article, j’ai beaucoup fait de stop avant d’avoir mon permis et zéro soucis, c’est même sympa de rencontrer des nouvelle personne, et surtout à l’étranger, et oui un bon emplacement pour que les voiture puisse s’arrêter facilement , une pancarte et un sourire ça marche toujours 🙂

  • Reply
    Jessica Taylor
    19 mai 2017 at 13:35

    Wow this is a great interview! I love that he was so eager to meet new people! So cool

  • Reply
    BE BADASS
    19 mai 2017 at 13:40

    C’est une expérience incroyable je suis très admirative ! Je ne sais pas si j’aurais le même courage mais je tire mon chapeau !
    Gros bisous
    Marine du blog Be Badass
    http://www.bebadass.fr

  • Reply
    PEYROUSERE
    19 mai 2017 at 13:45

    Coucou! Très bel article et oser car perso jamais je le ferai! J’aime beaucoup ce genre d’article et interview!

  • Reply
    Laurine
    19 mai 2017 at 14:15

    Une belle aventure humaine c’est cool 🙂 Ce qui est top dans ta façon de voyager c’est que tu prends le temps de faire les choses et de voir autre chose. J’adore 🙂 Je te souhaite beaucoup de beaux voyages !
    Bises
    Laurine – Blogueuse voyage aussi 🙂
    https://icietailleursentresoeurs.wordpress.com

  • Reply
    Natasha Haley
    19 mai 2017 at 14:21

    I have never considered hitch hiking. It scared me really. Well done you for being so brave and taking a big step like that.! Enjoy!

  • Reply
    Amy
    19 mai 2017 at 14:48

    I admire the carefree and adventurous spirit!! Hitchhiking in Canada is something you actually don’t see alot of (I am from Alberta), and is illegal in some parts of the country, so just be cautious. Wishing you safe travels!

    • Reply
      Emmanuelle
      20 mai 2017 at 13:51

      Ahah! Yep, I know Amy! I hitchhiked for the first time on Vancouver Island et felt on a NO HITCH HIKING sign while I was trying to find a good spot to start! :p

  • Reply
    Natieak
    19 mai 2017 at 16:15

    Je dois dire que cela m’a un brin amusé en voyant ta première photo avec la ville « Christchurch » inscrit dessus. Je n’ai jamais mis les pied en Nouvelle Zélande mais je lis en ce moment les thrillers de Paul Cleave où l’histoire se passe justement dans cette ville! Dans ce livre, on ne peut pas dire que l’auteur décrit la ville très positivement surtout en ce qui concerne la délinquance. ^^
    En tout cas, tu as bien du courage car je suis trop trouillarde pour partir en auto stop!

  • Reply
    Shannon
    19 mai 2017 at 17:04

    What a beautiful adventure to go on! Quebec has been on my « to visit » list for a while now, I might just have to make going a priority!

  • Reply
    Donna
    19 mai 2017 at 17:29

    You are one brave young lady!!! I have never been bold enough to hitch hike, really enjoyed your story – will look forward to reading more.

  • Reply
    Priti
    19 mai 2017 at 17:51

    Sounds like an awesome experiance – We always help out hitch hikers when we come across and have a car! Happy travels

  • Reply
    voguidor
    19 mai 2017 at 20:21

    Wahou, c’est une très belle expérience que je n’aurais jamais osé faire. je reste admirative.

  • Reply
    Claudia Krusch
    20 mai 2017 at 01:36

    I love to travel but would be to nervous to hitch hike. It sounds like you have had an amazing adventure so far.

  • Reply
    Elizabeth
    20 mai 2017 at 05:44

    When I lived in Eastern Canada hitchhiking was always my mode of transport. I mostly had great experiences, but there were some pretty scary ones too!

  • Reply
    Lisa
    20 mai 2017 at 07:07

    Une belle expérience, que je n’ai jamais tentée. Il ne me manque que l’audace 🙂 En tout cas, bravo !

  • Reply
    ada
    20 mai 2017 at 10:20

    Hitchhiking as a girl might be very dangerous sometimes but I bet its also exciting! I bet you’ve been so many wonderful places in New Zealand! So jealous! Good luck with your plans travelling around Europe!

  • Reply
    Corinne & Kirsty
    20 mai 2017 at 12:05

    Super idée d’entretien! Je n’ai jamais voyagé en auto-stop dans aucun des pays où j’ai vécu. On a tendance à dire que c’est plus dangereux pour une femme de voyager en auto-stop mais ça doit être très cool! xx corinne

    • Reply
      Emmanuelle
      20 mai 2017 at 13:56

      Oui, évidemment que ça peut être dangereux. Et en tant que fan, les risques de faire de mauvaises rencontres sont peut-être un peu plus élevées que pour un homme. Personnellement, je n’ai jamais eu de gros problèmes, juste des rencontres de gens un peu bizarres. Il faut se faire confiance et ne pas monter avec quelqu’un qu’on ne sent pas. Je pense que le plus simple pour commencer serait de commencer avec quelqu’un d’autre! 🙂 Malgré les nombreux a prioris autour du stop, les bonnes rencontres sont bien plus nombreuses que les mauvaises! 😉

  • Reply
    stacey
    20 mai 2017 at 16:22

    I know a few people who hh, I can’t see myself doing it, but its a viable form of transportation as long as you are careful.

  • Reply
    Miranda
    20 mai 2017 at 19:06

    The views look fantastic!
    So brave to have hiked! By the sounds of this fantastic!

  • Reply
    Halley Wright
    20 mai 2017 at 21:15

    This is so cool! Honestly I don’t think I’m brave enough to hitch hike, but Canadians are friendly so I’m sure it was a fun experience! Nice article!

  • Reply
    tracy collins
    21 mai 2017 at 09:49

    I remember hitchhiking across Denmark nearly 30 years ago – was a bit scary but was fine!

  • Reply
    Gokul Raj
    21 mai 2017 at 14:51

    Great post. Answers so many questions about hitchhiking. I have never done that before but will try in the future.

  • Reply
    Zel
    22 mai 2017 at 15:45

    I haven’t done it before but it seemed a fun adventure. Hope I can find the courage to do hitchhiking someday! Thanks for sharing!

  • Reply
    LaiAriel R. Samangka (Thelittlelai: Beyond limits)
    23 mai 2017 at 08:35

    You seemed to really have enjoyed on your travel. I like all your photo, they’re all really stunning. If this could have written in English, it would be great. Thank you so much for sharing this with us.

  • Reply
    Louply
    23 mai 2017 at 08:59

    C’est vraiment sympa ! Mais il faut avoir beaucoup de temps pour pratiquer ce genre de façon de voyager je pense !

  • Leave a Reply

    close

    Enjoy this blog? Please spread the word :)

    Lire les articles précédents :
    Les plus belles plages d’Espagne ! 6 selections inédites !

    Fermer