0

Chili, sur la route des incontournables, du Nord au Sud

Parc Lauca, nord chili

Partons ensemble à la découverte des terres chiliennes, un pays multi-facettes aux découvertes fascinantes. Voici la liste des incontournables à ne pas manquer.

Le Nord chilien : Arica et Putre

Tout au Nord du pays, à la frontière entre le Pérou et la Bolivie, commencez votre parcours par Arica. Cette ancienne ville coloniale, dite de l’éternel printemps, fut la ville de transit d’exportation de richesses minières. Vous profitez des plages du Pacifique et du doux climat en toute tranquillité. Dirigez-vous vers le petit village de Putre perché à 3 651 m d’altitude où vous admirez les volcans et des paysages andins à couper le souffle ! Petit plus pour une évasion en pleine nature: le Parc national Lauca. Des paysages d’une beauté incroyables dominés par quatre volcans qui se reflètent dans l’immensité du lac Chungará et son écosystème florissant.

arica chili

arica

La région d’Atacama

Construit à plus de 2 400 m d’altitude, allez flâner dans ce village de 5 000 habitants à l’ambiance coloniale et aux jolies bâtisses en adobe. C’est principalement le point de départ pour les excursions de la région. A l’ouest du village, dans la Cordillera de la Sal, vous pouvez rejoindre facilement la vallée de la Lune et la vallée de la mort. La première est classée sanctuaire historique et est entouré de dunes de sables gris qu’il est possible de gravir afin d’y admirer un lever ou coucher de soleil. La vallée de la mort, juste en dessus, est une immense étendue enfoncée entre roches rougeâtres. Son nom vient de l´aridité et de la salinité du site, empêchant toute forme de vie.

Bien plus au nord, juste au dessus du village d’El Tatio, proche de la frontière avec la Bolivie, partez de nuit de San Pedro accompagné d’un guide pour aller découvrir les geysers du Tatio. Arrivée à l’aube, l´heure où les geysers sont les plus actifs ; un spectacle naturel formé de 70 colonnes de vapeur rejetant eau brulante qui se transforme alors en vapeur.

En descendant vers le sud, impossible de passer côté du salar d’Atacama. Cette gigantesque étendue de sel, surplombée par les volcans, et alimentée par les rivières andaises offrent un véritables spectacle aux couleurs éclatantes. Vous serez immergé ici parmi les trois espèces de flamants ajoutant un charme additionnel à cette merveille de la nature. Enfin, redescendez plus au sud pour rejoindre les lagunes de Miscanti en forme de coeur, et surplombé par le volcan du même npm, le laguna Miniques ou le laguna verde tout aussi époustouflants.

 

Copiapó

Redescendez largement vers le sud du pays et rejoignez la ville de Corpiapó, capitale de la région d’Atacama, à 74 km de la côte Pacifique. De cette ville, vous pouvez vous rendre, dans un premier temps, au parc national Pan de Azúcar. Ce dernier s’étend jusqu’à la côte pour se terminer sur de magnifiques plages aux eaux bleu turquoise. Parmi les plus remarquables on note, la Baie Coquimbo ou la Playa Blanca situées à proximité de l’île Pan de Azúcar, connue pour sa biodiversité très riche. En plus de ses merveilleuses plages, le parc dispose aussi de nombreux sentiers entre montagnes et vallées.

Copiapó est également réputée pour ses géantes dunes de sable aux diverses formes, façonnées par la force du vent. Ces dernières sont, depuis 3 ans, une nouvelle étape incontournable du rallye Dakar.

Copiapo

Copiapo

Région centrale : Santiago et Valparaiso

Fini les terres désertiques, rendez-vous dans la capitale de Santiago ! Entre gratte-ciel, bars, monuments, musées, cette capitale, pourtant entourée de montagnes, vous donnera le vertige ! Levez la tête et contemplez les magnifiques hauteurs de la cordillère des Andes. Un spectacle partagé entre urbanité et nature qui ne pourra que vous surprendre. Des restes historiques néoclassiques sont présents dans toute la ville, avec la place d’armes et sa cathédrale ainsi que la place Constitución sur laquelle se dresse la Casa de Moneda. Les boutiques de design, ses cafés, ainsi que ses galeries d’art font du quartier de Bella Vista l’un des plus branchés de la capitale.

Deuxième plus grande ville du Chili : Valparaiso. Elle fut le lieu de transit entre l’Atlantique et le Pacifique avant l’ouverture du canal de Panama en 1914. Ornée de maisons colorées perchées sur des pentes abruptes, où l’art de rue y est constamment présent, Valparaiso vaut le coup d’être arpenté. Classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2003, Valparaiso possède une vie animée.

 Valparaiso, Cerro Artilleria,

Valparaiso, Cerro Artilleria,

La Patagonie des lacs (Nord)

La région des lacs et l’île de Chiloé sont des terres qui font tout autant le plaisir des sportifs que de ceux en quête de repos. L’alternance entre lacs, volcans, forêts et littoral Pacifique font de cette région un havre de diversité naturelle. L’île de Chiloé tout d’abord, plus grande île d’Amérique du Sud après la Terre de Feu. Dépaysement garanti: immenses espaces vierges et verdoyants, parsemés de nombreuses églises en bois connues pour leur authenticité et inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.

De nouveau sur le continent, rendez-vous à Puerto Montt, petit port de pêche aux maisons de bois, plongeant le visiteur dans une ambiance traditionnelle et dépaysante. Aux alentours, la ville est bordée par le canal de Tenglo, offrant une multiplicité de jolies plages. Faites un détour, à une quarantaine de kilomètres de là, par le parc national Alerce : véritable merveille naturelle classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis ce mois-ci, grâce, notamment, à sa forêt unique.

Plus au sud, Puerto Varas, ville d’influence germanique, posée sur les rives du lac Llanquihue, vous offrira une vue imprenable sur celui-ci. Ses façades en briques de bois taillés de manière géométrique font d’elle une ville atypique.

Patagonie des Lacs, Pucon, Chili-1

 

Torres del Paine

Torres del Paine fait partie des parcs nationaux les plus impressionnants de la planète. Entre pics enneigés, lacs couleur turquoise et biodiversité forestière à en perdre la vue, cet endroit est le repère favori des randonneurs en quête de découverte. Son nom est tiré des quatre pics (tours-torres) qui culminent à 2.900m, en granit, devenus les emblèmes du parc. Les sentiers nous permettent d’observer une biodiversité et des panoramas sans précédent. Pour se ressourcer, vous pouvez reprendre des forces dans l’une des estancias patagonnes qui offrent des refuges chaleureux et de qualité.

 

Ile de Pâques

Atterrissage à l’île de Pâques, la terre la plus éloignée du continent à plus de 3 700 km de la côte. Cette île se différencie du pays en termes de climat, de culture mais aussi par sa faune et sa flore, atypique et préservée. L’île est apparue de l’éruption de trois grands volcans et plus d’une cinquantaine plus petits. Une île qui regorge de mystères et de patrimoine : vous empruntez des sentiers vous menant à très nombreux vestiges monumentaux, et qui ne vous laissent pas indifférents. Une multitude d’immenses statues de pierre mesurant jusqu’à 8m de hauteur. Ces dernières, appelées les moaï en basalte et en tuf sont au nombre de 887, et étaient à l’origine le symbole de la communication des chefs et des prêtres avec les dieux. Les premiers auraient été construits vers l’an 1000. Vers la fin du XVIIe siècle, le nombre d´habitants de l’île atteint plus de 10.000 habitants ce qui engendra alors des querelles en raison, notamment du manque de ressources. Le culte des moaï est abandonné. Un nouveau culte, celui de l’Homme-Oiseau, prend le dessus jusqu’à l’arrivée des missionnaires catholiques en 1864.

 

iledepaques

En savoir plus sur le Chili sur le site de l’agence de voyage locale au Chili, Chile Excepción.

Après le Chili, vous pouvez également découvrir les incontournables du Pérou ici !

 

Beautifulday xoxo
Anaïs

 

chili

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

close

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Lire les articles précédents :
espagne
Comment apprendre l’espagnol en 3mois et demi !

Fermer